mac online slots for fun https://www.euro-online.org https://www.euro-online.org/enog/inoc2007/Papers/mac-online-casinos.html

Colloque international « Faut-il classer les savoirs ? »

patient "sans-serif"; »>

Sous la direction d’Ali Benmakhlouf et de Monique David-Ménard

Vendredi 22 et samedi 23 novembre 2013

Université Paris Diderot

Salle 575F – Halle aux Farines – hall F – 5ème étage (à côté de la salle des thèses)

10, rue Françoise Dolto – Paris 13°

Plan d’accès : http://www.univ-paris-diderot.fr/DocumentsFCK/viuniv/File/Plan_gnal_2D.swf

Le croisement des connaissances est une réalité de la vie académique. Mais il peut revêtir aussi un aspect stratégique. De nos jours, des disciplines comme la logique mathématique, la philosophie du langage, les sciences physiques, les sciences de la vie et de la santé, les sciences humaines et sociales sont au cœur d’une recherche commune qui pose la question de la classification du savoir et la stratégie de leur transmission.

Pour instruire cette question, deux ramifications seront prises en compte :

1) D’un côté, on partira de l’exemple de la mécanique quantique. Cette pratique scientifique nous fait considérer le langage de la mécanique classique comme une métaphore descriptive d’une situation où la relation causale n’est plus emblématique de la réalité considérée. Le lien entre le développement de la mécanique quantique, l’usage linguistique et le formalisme mathématique participe d’un renouvellement des rationalités qui sera interrogé.

2) D’un autre côté, les recherches dans les sciences de la vie et de la santé posent des enjeux anthropologiques majeurs (recherche sur l’embryon in vitro, Diagnostic pré natal et préimplantatoire, gestation pour autrui, fin de vie) et ne peuvent pas être questionnées sans le socle humain et social. L’enjeu ici est d’interroger les techniques d’intervention sur la vie, qui, en raison de la rapidité de leur développement, ont tendance à s’autonomiser d’une réflexion anthropologique et même d’un socle scientifique.

Ce colloque se veut une invitation à croiser des domaines du savoir pour que la classification du savoir ne soit pas porteuse d’une exclusion de problèmes. Une science physique qui ne poserait point la question de la catégorie du réel ou encore des sciences de la vie et de la santé qui réduiraient la complexité de l’humain à ce que révèleraient des tests génétiques ou une imagerie fonctionnelle sont-elles encore des aventures humaines de la connaissance ? Pour éviter cette double réduction, une analyse des frontières du langage par le biais d’une reconnaissance des analogies contre lesquelles on se heurte sera menée.

Programme :

Vendredi 22 novembre :

13h30-14h10 : Jean Claude Ameisen (Université Paris Diderot) : Ce que vouloir classer fait perdre. Comment retisser ensemble la tapisserie mouvante des savoirs ?

14h10-14h50 : Monique David-Ménard (Université paris Diderot) : La division entre sociologie et psychologie : une classification inutile »

14h50-15h20 : Discussion

15h20-15h45 : Pause

15h45-16h25 : Astrid Deuber-Mankowsky (Université de Bochum) : La différenciation des savoirs à l’épreuve des modifications techniques, à partir de Walter Benjamin.

16h25-17h05 : Coralie Camilli (Université de Paris Est Créteil) : Le Procès kafkaïen : inclassable ou déclassé ?

17h05-17h45 : Discussion

Samedi 23 novembre :

9h15-9h55 : Christoph F.E. Holzhey (ICI Berlin Institute for Cultural Inquiry) : Optique classique et mécanique quantique : retour sur le principe de complémentarité

9h55-10h35 : Sébastien Poinat (Université de Nice-Sophia Antipolis, CRHI) : Comment situer la mécanique quantique dans l’ensemble des savoirs ?

10h35-11h05 : Discussion

11h05-11h30 : Pause

11h30-12h10 : Roberto Poma (Université de Paris Est Créteil) : Le savant comme chasseur. Un paradigme ancien à réinvestir

12h10-12h50 : Ali Benmakhlouf (Université de Paris Est créteil) : Bifurcations du savoir et conception épistémocentrique de la logique.

Renseignements et contact :

centre_etudes_du_vivant@univ-paris-diderot.fr

www.centredetudesduvivant.net

Entrée libre et gratuite.

  • Commentaires fermés sur Colloque international « Faut-il classer les savoirs ? »